Accéder aux sections de la fiche

Détails

Chiffres clés

Nombre d'étudiants en 1ère année

Public visé

Niveau(x) de recrutement
Bac
Accessible en reprise d'études
Oui

B.U.T. ?

À partir de la rentrée 2021, le D.U.T. devient B.U.T. : Bachelor Universitaire de Technologie.
 

Un diplôme en 3 ans, exclusif aux IUT, organisé en compétences permettant l'obtention du grade de Licence

Présentation

Le B.U.T. Génie Chimique - Génie des Procédés : une formation pluridisciplinaire pour former des cadres intermédiaires dans le domaine de l’industrie des procédés et des bio-procédés.
 
Supervision en salle de conduite
                                                                                    
Le BUT Génie Chimique - Génie des Procédés de Saint-Nazaire dispose des deux parcours définis par le programme national :
  • Contrôle, Pilotage et Optimisation des Procédés
  • Conception des Procédés et Innovation technologique
Le choix entre les deux parcours est fait en fin de première année (semestre 2), les étudiants ont ainsi le temps de se renseigner avant de choisir leur parcours (réunion de présentation des parcours, discussion avec les étudiants de deuxième année...).

Le Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) propose une approche par compétences. Une large place est laissée aux projets tuteurés, aux stages, aux mises en situation professionnelle. Le professionnalisation est accentuée par rapport au DUT.
Au cours de la formation, 3 compétences communes et 2 spécifiques devront être acquises.


Compétences communes dans le domaine des procédés et bioprocédés :
    • Mise en œuvre de procédés industriels de production par voie chimique ou biologique
    • Conception et dimensionnement des équipements
    • Contrôle de la qualité des matières premières et des produits

Compétences spécifiques au parcours : Contrôle, Pilotage et Optimisation des Procédés
    • Pilotage des procédés automatisés
    • Optimisation de la production

Compétences spécifiques au parcours : Conception des Procédés et Innovation technologique
    • Développement et amélioration des procédés
    • Gestion des projets industriels
 

Objectifs

Le technicien supérieur en Génie Chimique - Génie des Procédés participe en collaboration avec l'ingénieur, à la conception, à la mise en œuvre et à l'optimisation des procédés industriels de transformation de la matière en produit fini.

  • Il met au point le mode opératoire de fabrication afin d'assurer une production industrielle stable.
  • Il caractérise différents procédés et installations, les dimensionne et conçoit leurs appareillages.
  • Il réalise les opérations de réaction, de transformation et de purification de la matière  et analyse les résultats.
  • En unité pilote, il effectue les essais et teste les équipements.
  • En bureau d'études, il dimensionne les appareillages et réalise les schémas d'installation.
  • En production, il est responsable de la conduite d'unités et assure la maintenance des installations.
  • Compte tenu des nouvelles exigences réglementaires, la qualité, la sécurité et la protection de l'environnement sont devenues ses préoccupations majeures.
Différences entre les deux parcours :

Le parcours Contrôle, Pilotage et Optimisation des Procédés permet de former des techniciens supérieurs spécialisés dans le pilotage des installations industrielles de transformation de la matière.
Le parcours Conception des Procédés et Innovation technologique est davantage orienté bureaux d'études, gestion de projet industriel d'amélioration ou d'installation d'équipements.

Bioprocédés - Culture de micro algues

Lieux

Saint-Nazaire

Responsable(s) de la formation

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac

Formation(s) requise(s)

Les baccalauréats Généraux, STL ainsi que les très bons dossiers pour les baccalauréats professionnels de la spécialité : procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons permettent l'accès à notre formation.
Le département ouvre également ses portes aux bacheliers de la série STI2D (spécialités : innovation technologique et éco-conception ITEC ou énergies et environnement EE).
Peuvent être admis dans les mêmes conditions, les titulaires de Diplôme d'Accès aux Études Universitaires (DAEU).
L'admission est également ouverte aux étudiants désirant se réorienter.

Public ciblé

Qualités requises : Être plutôt attiré par tout ce qui est concret et être curieux, aimer expérimenter, avoir aussi du goût pour les matières scientifiques, avoir l'esprit d'initiative, aimer les responsabilités et travailler en équipe.

Modalités de candidature

L'admission en première année se fait sur titres (Bac Général, STL, STI2D ou Pro) sur examen du dossier scolaire des candidats (jury d'enseignants et de chercheurs du département). Les notes de maths et de physique/chimie sont particulièrement regardées ainsi que les appréciations des professeurs.

Programme

Organisation générale de la formation

La première année du BUT (semestres 1 et 2) est commune pour les deux parcours. Le choix de parcours ne se fait qu'à la fin des deux premiers semestres.
Le B.U.T. de Génie Chimique - Génie des Procédés comporte :

  • En tronc commun :
    • Un enseignement principal théorique et pratique de génie des procédés, qui constitue l'essentiel de la formation : mécanique des fluides, thermodynamique, échanges thermiques, opérations unitaires (distillation, extraction...), réacteurs chimiques, qualité, sécurité, environnement, automatisme, régulation, conduite des procédés, ...Cet enseignement intègre à la fois la représentation graphique (dessin industriel, D.A.O., schémas) et les aspects technologiques des appareillages.
    • Un enseignement général de mathématiques appliquées, de physique et de chimie destiné à donner à l'étudiant les bases nécessaires à la compréhension des lois qui lui sont enseignées en Génie Chimique - Génie des Procédés.
    • Un enseignement de formation générale et d'anglais orienté vers la communication et l'expression.
    • Un enseignement destiné à permettre à l'étudiant de construire son parcours personnel et professionnel.
    • Des projets tuteurés et deux stage en entreprise complètent la formation.
  • Deux parcours au choix (semestres 3 à 6)
    • Contrôle, Pilotage et Optimisation des Procédés
    • Conception des Procédés et Innovation technologique

Les stages sont l'occasion de rassembler et d'appliquer ses connaissances à une étude ou à la résolution d'un problème réel ; le suivi et l'encadrement sont assurés par un enseignant et un professionnel.

Il s'agit de développer l'initiative et l'autonomie de l'étudiant (gestion des études, acquisition des méthodes de travail) ; ces projets sont réalisés en liaison étroite avec les enseignants dans le but de mettre en application ou d'approfondir les enseignements dispensés aux cours des deux années. Les projets et les stages participent grandement à l'évaluation des compétences dans le cadre des SAÉ : Situations d'Apprentissage et d'Évaluation.

Temps plein

Le temps de présence moyen des étudiants en enseignement (CM, TD, TP) est de 30 heures hebdomadaires, soit 1800 heures réparties sur deux ans.
Pendant la formation, vous suivrez 21 % d'heures de CM / 41 % d'heures de TD / 38 % d'heures de TP.
Un stage en milieu professionnel de 8 à 10 semaines est prévu en semestre 4.
Un stage en milieu professionnel de 14 à 16 semaines est prévu en semestre 6.

Le contrôle des connaissances est réalisé par contrôle continu (environ deux contrôles par semaine).
  • Le BUT étant organisé en six semestres, l'obtention du BUT passe par la validation de ces 6 semestres.
  • Le DUT nouvelle formule est obtenu à la fin des 4 premiers semestres.
  • Pour valider une année : il faut obtenir 10/20 en moyenne générale sur l'ensemble des évaluations affectées de leur coefficient. De plus, les différentes matières étant organisées en unités d'enseignement, il est également nécessaire d'obtenir, au minimum, 8/20 à chacune de ces unités (sur deux semestres consécutifs de la même année).
  • Deux redoublements peuvent être autorisés au cours de la scolarité à l'IUT (sur avis du jury).

Et après ?

Niveau de sortie

Bac+3 (Niveau 6)

Compétences visées

Référentiels de compétences : RNCP, Répertoire spécifique, RAC, ...

Consulter la fiche RNCP nationale n°2476 relative à l'option " Procédés "
Consulter la fiche RNCP nationale n°2467 relative à l'option " Bioprocédés"
Le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) contribue à faciliter l'accès à l'emploi, la gestion des ressources humaines et la mobilité professionnelle. Il permet de tenir à la disposition des personnes et des entreprises une information constamment mise à jour sur les diplômes et les titres à finalité professionnelle ainsi que sur les certificats de qualification établis par les commissions paritaires nationales de l'emploi des branches professionnelles.

Concernant les DUT, Licences, Licences professionnelles et Master, enregistrés de droit au RNCP, une fiche nationale permet de définir les dénominateurs communs au niveau de la mention du diplôme pour chacune des universités proposant cette mention.

Poursuites d'études

L'IUT assure une formation professionnalisante en vue d'une intégration immédiate dans la vie active. Toutefois, une grande partie des étudiants poursuivent leurs études.

Selon les résultats obtenus et la motivation des diplômés, les possibilités offertes sont :
- Faire une année d'études complémentaire : année de spécialisation, licence professionnelle, formation offrant une double compétence (technico-commercial...). Notre département dispose d'une licence professionnelle "l'Informatique pour les Procédés : Conception, Conduite et Gestion" (IProC²G). Lien vers la page de la LP IProC²G
- Entrer en deuxième cycle universitaire (L3, puis Master).
- Entrer sur dossier dans diverses écoles d'ingénieurs en France (ENSI, INSA, réseau Polytech, UTC...). À Saint-Nazaire : département Génie des Procédés et Bioprocédés de Polytech Nantes.
- Suivre des études à l'étranger dans le cadre du D.U.E.T.I..

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Les domaines industriels constituant les principaux secteurs d'emploi des étudiants du BUT Génie Chimique - Génie des Procédés correspondent à des secteurs aussi variés que :

  • l'agroalimentaire (production de levures de panification, de protéines, d'arômes « naturels » par des champignons filamenteux...)
  • les industries chimiques "fines": cosmétiques, pharmaceutiques (production d'antibiotiques...)...
  • l'environnement : traitements biologiques des eaux, de l'air, des déchets...
  • l'énergie : biocarburants, énergies renouvelables (méthanisation, biohydrogène...)...
  • les analyses et biocapteurs (application des biocapteurs dans l'industrie alimentaire, analyses des protéines...)
  • Les industries chimiques "lourdes" : pétrochimiques, métallurgiques...
  • Les industries chimiques "fines" : cosmétiques, pharmaceutiques...
  • L'environnement : traitement des eaux, de l'air, des fumées, des déchets...
  • L'énergie : pétrole, électricité, nucléaire, bio-carburants, énergies renouvelables...
  • Diverses industries : caoutchouc, verre et céramique, textiles et papetières, automobile, microélectronique, construction aéronautique...