THÈSE DE DOCTORAT (Discipline : Génie Civil)

soutenue par le 10 décembre 2003

Résumé :

Le travail présenté porte sur l'étude du développement des déformations de pâtes de ciment ordinaires en conditions endogènes, aux jeune et très jeune âges, i.e pendant les premières 24 heures d'hydratation. Sous certaines conditions (climatiques, structurales...), ces déformations, causées par l'évolution structurale du matériau et l'exothermie du processus d'hydratation du ciment, sont suffisantes pour provoquer la fissuration prématurée des ouvrages en béton.

Trois axes d'étude expérimentale des pâtes de ciment ont été mis en œuvre : le suivi du degré d'hydratation par analyse thermogravimétrique (ATG), la mesure de la contraction le Chatelier et du retrait endogène volumique et la détermination des paramètres de transferts de chaleur...

 

Le Jury de Soutenance :

  • Présidente

Mme Micheline MORANVILLE, Professeur Honoraire, ENS Cachan

  • Rapporteurs

M. Geert DE SCHUTTER Professeur, Université de Gand (Belgique)

M. Gilles ESCADEILLAS, Professeur, Université Toulouse III, IUT A

  • Examinateurs

M. Guy BASTIAN, Professeur Émérite, Université de Nantes, IUT de Saint-Nazaire

M. Abdelhafid KHELIDJ, Maître de Conférences, HDR, Université de Nantes, IUT de Saint-Nazaire

M. Ahmed LOUKILI, Maître de Conférences, École Centrale de Nantes

  • Invitée

Mme Véronique BAROGHEL-BOUNY, Docteur, LCPC Paris

- Directeur de thèse : M. Abdelhafid KHELIDJ

- Co-encadrant : M. Guy BASTIAN

Soutenance de thèse

Après la soutenance, la délivrance...

  • Auteur(s)
    Pierre Mounanga
  • Références
    ED 0367-108