Introduction
La conception et l'application de méthodes de caractérisation permettant d'identifier certaines des propriétés multi-échelles de matériaux multi-phasés constitue mon axe de recherche historique (comprendre qu'il s'agit du coeur de l'activité scientifique de ma thèse de doctorat).

Intérêt
Outre le caractère purement fondamental de la chose, la force motrice de cet axe de recherche est qu'il est nécessaire de connaître, le plus précisément possible, un certain nombre de propriétés matériaux, afin de pouvoir modéliser le comportement de ces derniers à l'aide de modèles prédictifs.

Verrou scientifique
La grande majorité des techniques de caractérisation des propriétés mécaniques (tenseurs de raideur, résistances ultimes), thermiques (coefficients de dilatation thermique), hygroscopiques (coefficients de dilatation hygroscopiques), ... permettent de déterminer les propriétés effectives (moyennes) d'une pièce, ou encore celles d'un monocristal. Il n'existe pas de méthode expérimentale capable de mesurer les propriétés moyennes de l'un des constituants d'une structure composite, ni les constantes d'élasticité du monocristal de l'une des phases d'un alliage polycristallin, par exemple.