• Recherche
  • Relations Entreprises / Innovation

Baptême du voilier Cargo Grain de Sail 2

  • Le 11 janvier 2024
    false false

Le jeudi 11 janvier s’est déroulé le baptême du voilier Cargo Grain de Sail 2 à Saint-Malo auquel Gwenaëlle Briand Decré a eu la chance d’assister. Si le transport maritime représente 2.89% des émissions de CO² au niveau mondial, il pourrait représenter 17% en 2050 en raison du développement exponentiel des échanges. L’urgence requiert des solutions audacieuses à l’image de ce qu’a entrepris Grain de Sail, entreprise bretonne implantée à Morlaix, en misant sur le transport de marchandises longue distance décarboné. Comment est-ce possible et est-ce opérationnel et rentable ? Grâce à un premier voilier normé marine marchande d’une longueur d’environ 24 mètres, Grain de Sail a testé son POC (preuve du concept) en 2020. Après plusieurs transatlantiques, en exportant d’une part des produits d’origine française (vin) et en important, d’autre part, du café et du cacao (denrées déjà pré-transformées localement, octroyant ainsi une valeur ajoutée accrue à leurs fournisseurs) vers la France, l’entreprise a prouvé le potentiel de ce type de transport pour des produits à forte valeur ajoutée que l’on ne peut produire en France. L’aventure continue avec le baptême de Grain de Sail 2, dont les dimensions atypiques 52 mètres de long pour un mât principal de 47 mètres et 350 tonnes de capacité d’emports. Ce nouveau navire force l’admiration et laisse entrevoir la démultiplication des opportunités de transport international au long cours. Lors de cette journée a notamment été discutée la problématique posée au niveau Européen : Le vent peut-il être considéré en tant que carburant ? La région Bretagne ayant misée notamment sa transition sur son vent, les initiatives entrepreneuriales en ce sens veillerons assurément à ce que nous gardions le vent en poupe !

Mis à jour le 19 janvier 2024.
https://iut-sn.univ-nantes.fr/accueil/bapteme-du-voilier-cargo-grain-de-sail-2